Nous vous avions laissé à la fin de notre boucle et notre retour sur Brisbane….

Après un mois de travail chez un loueur de voiture et la fin de notre PVT sur le sol australien… direction Bali !

Après avoir entendu beaucoup de gens nous dire que c’est un lieu incontournable, nous avons décidé d’aller découvrir ce petit paradis ! Une parfaite première étape après un an de vadrouille en Australie ! Afin de profiter et d’optimiser un maximum les visites, nous avons planifié notre itinéraire et booké nos hôtels en amont (15 jours c’est court).

Allez hop, on vous embarque sur l’île des Dieux…

La pointe SUD : la Péninsule de Bukit (2 jours)

Nous atterrissons à Denpasar. Pour faire au plus simple, nous avions déjà booké un chauffeur privé pour rejoindre notre guesthouse. Notre chauffeur nous attend ainsi dans le hall avec notre nom sur une pancarte (Comptez environ 255 000 Rp). Nous évitons ainsi des heures de négociation avec les taxis très insistants ici…

Dès la sortie de l’aéroport, nous voici lancé dans le trafic routier plutôt…anarchique ! Disons-le : c’est la folie avec des scooters dans tous les sens et un code de la route plutôt spécial ! Pour aller à gauche : clignotant à gauche. Pour aller à droite : clignotant à droite. Pour aller tout droit : …… bah mettons les warning : c’est logique 😉

Nous logeons au Tregge Surf Camp Uluwatu (405 000 Rp pour 2 nuits) : une guesthouse familiale avec un personnel adorable et aux petits soins. Côté logement, les bungalows sont sommaires mais le nécessaire est là ! Ne loupez pas leur nasi goreng qui est juste parfait ! Le petit déjeuner est aussi très bon et pas cher du tout !

Une fois installés, il est l’heure de louer un scooter directement sur place ( 60000Rp) pour partir à la découverte des environs et principalement du temple situé à 10min.

Anecdote : à l’heure de la mondialisation, les traditions religieuses régissent toujours la vie des locaux au quotidien. Un tiers du salaire des balinais est consacré au sacré (offrandes, cérémonies…). Et des offrandes : on en trouve jusque sur notre scooter de location !

Nous arrivons en fin de journée au temple Pura Luhur Ulu Watu (60 000 Rp pour 2) dont la construction a commencé au Xième siècle. À flanc de falaise, il vaut le détour. C’est un lieu extrêmement touristique et les bus défilent ! Il est habité par une colonie de singes voleurs (attention aux lunettes, casquettes, portables…).

Nous allons ensuite dîner au Suka Expresso : une bonne trouvaille !

Le lendemain est dédié à la découverte des environs et principalement du marché aux poissons de Jimbaran.

Situé à une vingtaine de minutes de Kuta, l’attraction est un immense marché aux poissons, où toutes les familles de pêcheurs locales vendent leurs butins à bon prix. Ici, les normes d’hygiène sont… disons… sommaires. (2 000 Rp de parking au niveau du port pour laisser le scooter)

Après une petite promenade sur le port et dans le marché, nous décidons d’aller dans un des restaurants attenants pour nous restaurer… Et là, surprise : le serveur nous indique qu’il faut d’abord aller acheter notre poisson au marché pour qu’ensuite, ils nous le préparent au barbecue. La préparation est calculée au kilos : 20 000Rp le kilos. Nous retournons donc au marché acheter des gambas (114 000 Rp) et un poisson perroquet (20 000 Rp). Au restaurant, nos achats sont préparés au barbecue et accompagné de riz, de sauces, d’épices et d’une bonne Bintang bien fraiche (le tout pour 75 000 Rp). Un délice !

Nous terminons la soirée au bar Single Fin dans la péninsule avant de retourner dans notre guesthouse.

La suite de notre séjour au prochain épisode…

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

error: Content is protected !!