Nous vous avions laissé après un séjour de 2 jours dans la Péninsule de Bukit. Direction Ubud et ses environs pour 5 jours de découverte…

Nous quittons le calme du Sud de la péninsule pour découvrir Ubud et ses environs. Notre chauffeur privé, Yasa, vient nous chercher nous emmener dans notre nouvelle guesthouse au cœur d’Ubud (300 000 Rp le trajet).

En scooter, les trajets se font assez rapidement mais en voiture c’est une toute autre histoire…

Notre chauffeur nous propose une pause-café dans une exploitation de Luwak-Jambe Asri. Le café Luwak fait partie des variétés de café les plus rares et chères au monde. Un simple café ? Non… Le nom Luwak vient de l’animal qui mange les grains de café pour ensuite les rejeter dans ses excréments (oui vous avez bien lu). Rassurez-vous, une fois les grains de café récupérés, ils sont soigneusement lavés puis moulu pour donner le fameux Luwak café. Nous avons beaucoup aimé ! La visite est gratuite ainsi que la dégustation de différents thés mais ils se rattrapent sur le prix des cafés (100 000 Rp pour 2 cafés).

Nous nous arrêtons ensuite au Batuan Temple (20 000 Rp pour 2). Batuan Temple a été fondé en 1020 après JC.  Il est stratégiquement situé à côté de la route principale reliant Denpasar à Ubud. Il s’agit du lieu d’adoration de Dieu Brahma (le Créateur).

Après 3h de route… nous voici arrivés dans notre superbe guesthouse au cœur d’Ubud : Nang Ade House (1 260 000 Rp pour 4 nuits petits déjeuner maison inclus).

Ubud est vraiment un point central de Bali et présente plein de petites ruelles à découvrir. Petit conseil : attention où vous mettez les pied car tous les trottoirs sont de hauteurs différentes, avec des dalles plus ou moins bien fixées…etc. Cela ne fait pas respectueux de mettre le pied dans les offrandes déposées devant les maisons… (fleurs, encens et nourriture déposés dans une feuille de bananier pour les dieux).

À Ubud, il y a l’embarras du choix côté choses à faire et à voir.

Le lendemain, nous commençons par nous promener dans le centre pour nous rendre à la célèbre Monkey Forest (100 000 Rp pour 2). Pour les non-bilingue… Monkey = singe et Forest = forêt. Le lieu est très touristique. Nous nous promenons au milieu de la forêt et des différents monuments (temples, statues…) envahis de verdure et bien sûr de singes. Ayant déjà rencontrés ces petites bestioles à Singapour, nous gardons nos distances. L’expression « malin comme un singe » se justifie une nouvelle fois quand un singe décide de sauter sur le sac à dos d’un monsieur et commence à essayer d’ouvrir la fermeture éclair… La règle d’or : ne rien laisser traîner (bouteille d’eau, lunette, portable…).

Au-delà du côté touristique, le parc est une zone protégée dédiée à la recherche et la conservation de la flore balinaise et des animaux qui y vivent (comme les singes).
www.monkeyforestubud.com

Le jour suivant, en passant par notre guesthouse, nous louons un scooter afin de pouvoir explorer les environs (210 000 Rp pour 3 jours).

Nous voici donc sur les petites routes de Ubud direction les rizières Tegalalang. A seulement 30min d’Ubud, Tegalalang offre un paysage magnifique. Une fois arrivés, nous nous posons à la terrasse d’un des nombreux cafés pour profiter de la vue. Vous pouvez également vous balader dans les rizières et discuter avec les locaux qui travaillent ici tous les jours. Une petite boîte à donation est à disposition si vous souhaitez les remercier.

Nous décidons ensuite de nous rendre au célèbre temple Tirtha Empul (30 000 Rp pour 2 – Sarong sur donation : 6 000). La pluie qui était, au départ, présente par intermitence, se transforme en déluge et c’est complètement trempés que nous arrivons au temple. Des vendeuses ne manquent pas de nous proposer des ponchos et des parapluies mais c’est trop tard pour nous. Même sous la pluie, le lieu est superbe et le public : autant touristes que locaux est présent.  Nous n’avions pas pris nos maillots de bain pour participer à la cérémonie de purification mais étant déjà complètement mouillés : nous louons les sarongs de cérémonie de purification (35 000 Rp pour 2). Nous suivons le cheminement et nous retrouvons au milieu des locaux venus se purifier dans les sources. Un beau moment malgré la pluie.

Nous partons ensuite, toujours sous la pluie, découvrir le temple Gunung Kawi (30 000 Rp pour 2). Ne vous faites pas avoir par les marchands au niveau du guichet qui vous disent qu’il est obligatoire d’acheter un sarong… on vous en prête un quelques mètres plus loin. Le temple se trouve en bas d’un long escalier, logé dans les rizières. La spécificité de ce temple, c’est qu’il est taillé à même la roche et les sculptures peuvent atteindre 8 mètres de haut.

Nous terminons notre journée de visite par le temple de Goa Gajah (30 000 Rp pour 2).

Pour pénétrer à l’intérieur de la grotte, il vous faudra entrer dans la bouche sombre et menaçante d’un démon avec des yeux globuleux typiques de ces sculptures. La grotte en elle-même n’est pas très grande : 15 minutes suffisent pour visiter le site. Ne loupez pas la balade dans le parc avec son cadre pittoresque, la petite cascade, les jardins tropicaux et la bénédiction dans le temple bouddhiste tout proche.

Nous sommes accostés à l’entrée par un homme qui nous demande si nous connaissons l’histoire du site… La réponse étant non, ce dernier entame donc son récit et nous sert de guide pour la visite (vous l’aurez compris… ce n’est pas dit au départ, mais il demandera un pourboire à la fin ! Étant satisfait de notre visite, nous donnons 100 000 Rp). Si vous ne souhaitez pas de guide, il est utile de connaître le mot « tidak » (non), car les guides locaux peuvent se montrer insistants.

Le lendemain, nous revoici sur notre scooter et cette fois-ci sous le soleil direction les Rizières de Jatiluwih (80 000 Rp pour 2). Jatiluwih signifie « vraiment merveilleuse » et ces rizières sont classées au patrimoine culturel de l`Unesco depuis 2012.

Nous nous rendons au temple Pura Yeh Gangga et le Luhur Batukan (40 000 Rp pour 2) à environ 20min des rizières. Méconnu du grand public, nous sommes quasiment seuls pour cette visite.  Les Balinais pensent que le temple Yeh Ganga a un rôle important à jouer, en particulier pour prier pour le salut et la guérison.

Après cette visite, nous retournons manger face aux rizières (et terminons sous la pluie) …

Direction ensuite un temple très connu : le Pura Ulun Danu Beratan (100 000 Rp pour 2).

Il s’agit d’un temple hindou situé sur le rivage du lac Bratan dans les montagnes de Bedugul (centre de Bali). Ce temple est dédié à la déesse de l’eau : Dewi Danu. Il est vénéré par tous les villageois de la région car les eaux du lac irriguent leurs champs.

Nous terminons par un tour des environs puis retournons à Ubud car nous sommes attendu par notre guest pour un spectacle dans lequel des membres de sa famille performent : le KECAK aussi appelé danse du singe ou danse du feu (Padang Tegal à Ubud le dimanche soir à 19:00 (150 000 Rp pour 2).

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre et pour finir, nous avons été complètement absorbés et envoûtés dans ce spectacle impressionnant.

Pour la petite histoire : Tari Kecak est en réalité issu d’un ancien rituel balinais appelé «sanghyang» dans lequel les danseurs tombent en transe. La particularité : il n’y pas de formation musicale ni d’accompagnement autre que les chants de danseurs masculins, avec un chœur polyrythmique «keh-chack» (qui reste en tête très longtemps après).

Le scénario de Kecak est tiré de l’épopée hindoue de Ramayana : une histoire d’amour, d’enlèvement, de combats sur fond de divinités.

En prévision de notre excursion physique du lendemain, nous prévoyons une petite journée détente. Nous profitons du soleil pour retourner dans les rizières Tegalalang (notre coup de cœur).

Cette fois, Eglantine profite de la balançoire et nous allons ensuite nous promener dans les rizières. Cela nous vaut quelques jolis clichés en guise de souvenir.

Le soir, après une promenade dans les rues de Ubud, nous décidons de découvrir le fameux massage à 4 mains. Nous ne sommes pas de grands adeptes du massage mais ce dernier s’est révélé très agréable et relaxant (400 000 Rp pour 2). Nous devons nous coucher tôt car le réveil va sonner à 2h30….

Pour notre dernier jour à Ubud, on ne fait pas les choses à moitié.

C’est le grand jour pour l’ascension du Mt Batur (800 000Rp pour 2). Cette excursion n’est pas accessible par soi-même (l’accès au site est interdit en dehors des excursions), nous sommes donc passés par notre guest pour réserver le circuit.

Le mont Batur est l’un des nombreux volcans de l’archipel indonésien toujours en activité. Situé au nord est de Bali, il culmine à 1717m d’altitude. Sa dernière éruption date de l’année 2000.

L’excursion consiste à effectuer la montée du volcan de nuit et profiter du lever de soleil à son sommet. Ne vous attendez pas à le faire seul…En arrivant, le parking est déjà plein et des centaines de personnes sont prêtes à suivre le même chemin que nous. On peut même voir l’itinéraire que l’on va devoir parcourir pour atteindre le sommet grâce aux centaines de points lumineux qui forment un chemin long et escarpés (à la queue-leu-leu bien sûr).

Un petit déjeuner est inclus dans le prix mais n’espérez pas grand-chose (une tranche de pain, un œuf dur, de la confiture et une banane…). Pensez à prendre de l’eau, de bonnes chaussures et des vêtements chauds car après l’effort, il fait froid là-haut !

C’est parti pour une grande marche (« escalade ») d’environ 2h pour atteindre le sommet. La marche est raide et notre guide nous explique qu’elle fait ça tous les matins avant de se rendre à son second travail… chapeau !

Arrivés au sommet, les nuages sont de la partie et c’est donc un lever de soleil partiel que nous pouvons admirer. Attention car il y a des singes et ils ne plaisantent pas. Eglantine a essayé d’en bloquer un qui allait voler la bouteille d’eau et s’est fait mordre le bras (Merci le blouson résistant).

Après la montée… il faut redescendre ! C’est reparti pour environ 2h30 afin d’atteindre notre bus. Sur le chemin du retour, notre chauffeur nous arrête dans une exploitation de Luwak (ils font marcher le commerce local – 100 000 Rp pour 2 cafés Luwak). Nous sommes de retour à notre hôtel vers 11h.

La suite de notre séjour au prochain épisode…

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

error: Content is protected !!