Entre deux recherches de 4WD, on prend le temps de visiter un peu…

Direction le Lone Pine Koala Sanctuary (32.40$ par personne en passant sur leur site internet sinon c’est 36$).

Le parc se situe à une vingtaine de minutes du centre de Brisbane. Il existe depuis 1927 et est à ce jour la plus grande réserve de koalas au monde. Le nom Lone Pine (Pin Solitaire) a été donné au parc en référence à un grand pin qu’avait planté la famille Clarkson, premiers propriétaires des lieux. À ses débuts, le parc ne comptait que deux koalas : Jack et Jill. Le parc a commencé à se faire connaître durant la Seconde Guerre mondiale, lorsque des américains, y compris la femme de Douglas MacArthur, visitèrent le parc pour découvrir la faune et la flore australienne. Petit à petit, le parc gagna en notoriété et évolua, jusqu’à devenir la plus grande réserve de koalas au monde.

Nous nous rendons au parc en bus, l’occasion d’acheter nos cartes de transports (nous optons pour la Go Card qui coûte 20$ dont 10$ de budget trajets… et que nous allons pouvoir recharger au fur et à mesure). 

Et c’est partie pour la visite du Lone Pine et la découverte de plusieurs espèces d’animaux. 
Nous faisons ainsi connaissance avec : koalas, kangourous, diables de Tasmanie, platypus, dingo ou encore opossums
ainsi que de nombreux reptiles (serpents, lézards, tortues, crocodiles et grenouilles) et plusieurs espèces d’oiseaux (perroquets, cacatoès, chouettes…).

Le premier moment tant attendu : porter un koalas! Le Lone Pine donne la possibilité à ses visiteurs de porter un koala… en échange d’une participation financière! Nous ajoutons donc 20$ (par personne) au prix de l’entrée pour avoir cette chance et repartir avec une belle photo. Le contact est rapide mais surprenant. Pour un animal qui ne fait rien de sa journée à part dormir et manger, le koalas pèse sont assez lourd!

Un conseil dans le parc, regardez où vous mettez les pieds! Les lézards (de toutes les tailles) se promènent en liberté et ils sont partout…

Le deuxième moment tant attendu, c’est la rencontre avec les kangourous et les wallabys. Il est possible d’acheter des sachets de nourriture à 2$ pour leur donner… Nos premières tentatives avec les plus petits se soldent par un échec mais les plus grands sont beaucoup plus “sociable”. Ils sont environ une centaine dans le parc… On est un peu intimidé au début (ça à de belles griffes quand même!) mais la confiance vient avec le temps!

Le temps de les admirer, d’essayer de faire des selfies et de leur donner à manger… c’est déjà l’heure de la fermeture du parc. Nous passons rapidement voir le crocodiles et les dingos et reprenons notre bus direction le centre ville!

 

 

1 Comment

  1. DESCHAMPS

    19 novembre 2017 at 19 h 14 min

    Petit coucou des Franquevillais toujours à l’écoute des aventuriers!…. C’est un plaisir de vous lire et de vous suivre, nous avons beaucoup de chance d’avoir des voyageurs dans la famille … grâce à vous, nous découvrons des contrées que nous n’aurons jamais l’opportunité de voir.
    Ce parc est superbe quant à la variété des animaux, nous comprenons l’émotion d’avoir un Koala dans les bras!… Par contre, les serpents sont beaucoup moins attirants !… Vraiment, on n’aime pas ces bêtes là !…
    Belles photos, nous dirons comme d’habitude … nous allons devenir exigeants !…
    Bonne continuation et espérons que vous allez trouver un bon véhicule sans trop de difficultés pour la suite du voyage. Affectueusement Danielle et Denis.

    Reply

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com