Revenons sur la suite de notre visite de l’île du Nord…

Jour 7 – Baldrock View Farm – Cathedral Cove

Après avoir quitté le Northland… et être repassé par Auckland : direction Cathedral Cove!

L’étape de cette journée sera la plage de Hot Water Beach et elle porte bien son nom !!! Située au bord de l’océan Pacifique dans la péninsule du Coromandel, cette plage est inattendue! On y trouve une source d’eau chaude d’origine géothermique qui créent des bains chauds naturels. L’eau remonte à une température pouvant atteindre 66°C. La météo n’étant pas de notre côté, les baignades se font rares… De dessous notre capuche (et oui encore sous la pluie) nous avons hésité à aller voir cette curiosité mais étant encore dans les temps pour la marée (2h avant et après la marée basse)… ni une ni deux on enfile le maillot! Miracle, on trouve une pelle abandonnée et voici Julien se lance dans la manœuvre : creuser notre propre piscine spa dans le sable! 
Attention à ne pas se brûler car l’eau peut devenir TRES TRES CHAUDE (66°C) ! Une expérience unique entre le froid de l’air et la chaleur de l’eau! 

Petite pause “culture”. La raison de cette chaleur ? les sources thermales d’origine volcanique qui s’écoulent à une quinzaine de mètres de profondeur. Il y a apparemment deux fissures souterraines qui laissent filtrer une eau très chaude.  L’eau remonte et réchauffe le sable en se mélangeant avec l’eau de mer.

Nous prenons ensuite la direction de Catheral Cove où se trouve notre free camp mais aussi le lieu de visite du lendemain… qui dépend aussi de la marée (le site n’est accessible qu’à marée basse.) Pour ce qui est du free camp : un simple parking (au départ de la randonnée) et les pires toilettes que l’on a pu croiser!

Jour 8 – Cathédral Cove – Moana Roa Reserve

C’est sous le déluge que nous nous réveillons… ce qui présage pour la visite de Cathédral Cove!

Te Whanganui-A-Hei (Cathedral Cove) est la première réserve marine de la péninsule de Coromandel (région du Waikato). Elle fut établie en 1992 pour préserver les habitats marins. 

Cathedral Cove tire son nom de l’arche naturelle qui y est située. La marche depuis le parking met environ 45min. Et pour le petit côté cinéphile : ce site a servi aux équipes de Disney pour tourner le film de Le Monde de Narnia : Le Prince Caspian (2008).

Suite à cette douche improvisée, nous reprenons la route direction Hobbiton pour un repérage du lieu ! Hormis le parking… on ne verra rien avant notre visite du lendemain! Le site est très bien caché.

Direction notre free camp à Moana Roa Reserve, un petit coin en bord de rivière très joli et très calme.

Jour 9 – Hobbiton – Waitomo

On ne pouvait pas venir en Nouvelle-Zélande et ne pas faire Hobbiton! Certe c’est commercial mais c’est culte! Et puis on ne le fera qu’une fois alors …  direction la vraie Terre du Milieu pour la visite du Hobbiton Movie Set (lieux de tournage des films : Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit).

Notre visite guidée commence dans le car avec une présentation du lieu : une ferme de moutons sur un terrain immense et vallonné. Nous découvrons “Bag End”: lieu où les aventures de Frodon et Bilbo commence. On sillonne entre les “trous” de hobbit. On a même la photo souvenir devant une maison avec porte ouverte! On passe ensuite par le Party Tree (espace vert dédié à la fête dans le film) puis au dessus d’un petit pont pour aller boire une bière au Green Dragon (la taverne) avec la vue sur le moulin. Notre guide nous présente les anecdotes de la construction du lieu… pour faire naître Hobbiton (Le yaourt sur les barrières pour développer la moisissure plus vite, les arbres dépourvu de leurs feuilles pour en mettre des fausses car ce n’était pas la variété choisie par le réalisateur…).

Le tour dure environ 2h et nous avons eu le bonheur d’être épargnés par la pluie!
Nous reprenons la route direction Waitomo pour être sur place le lendemain : visite des 3 caves de Waitomo…

Nous faisons une pause à Otorohanga pour visiter Otorohanga Kiwi House. Le parc offre la possibilités de voir des kiwis (3 espèces) : le kiwi géant tacheté, le kiwi tacheté et le kiwi brun. Bon…il faut les deviner car ils sont dans des maisons nocturnes avec des cameras… Le reste du parc est très sympa avec des étangs, des zones humides et des volières, y compris une volière géante. Surveillez les promos dans les livres gratuits AAtravellers… on a payé un billet pour deux soit 24$!

On va ensuite boire une bière dans un bar très sympa de Otorohanga : The Thirsty Weta Bar & Eatery. L’occasion d’avoir du wifi pour alimenter le blog!

Nous nous rendons dans notre free camp Roselands Waitomo Caves pour la nuit avant notre journée chargée du lendemain!

Jour 10 – Waitomo

Au programme du jour : les grottes de Waitomo!

Le mot  “Waitomo” vient de la langue maori, Wai signifiant “eau” et Tomo signifie “trou” (“l’eau passant par un trou”). Ce qui fait la réputation, ce sont les glowworms (les vers luisants)!

On commence le matin par la visite de Ruakuri Cave. Notre guide nous invite à descendre une longue rampe en spirale jusqu’au fond de la grotte. Cette dernière conduit à une salle pleine de stalactites et de formations calcaires rares qui ont été créées au cours des millions d’années. Certains d’entre eux sont couverts d’une sorte de corail (connu localement sous le nom “popcorn”). On y trouve aussi des rivières souterraines et des cascades.

Surprise : il y a aussi des fossiles de coquillage… symbole de l’époque où la zone était sous la mer. On y fait notre première rencontre avec les vers luisants. Les parois des grottes ressemblent ainsi à un ciel étoilé.

Nous partons manger dans le bar découvert la veille dans le centre ville de Otorohanga et retournons aux caves pour la visite suivante : Aranui Cave.

Cette cave est nommée d’après Ruruku Aranui, l’homme local Maori qui a découvert ce lieu en 1910. On y accède par une entrée de grotte naturelle. C’est la plus petite des trois grottes. Elle n’a pas de rivière qui la traverse donc pas de vers mais on y trouve une sorte de sauterelle juste à l’entrée :  des wetas. Plus loin dans la grotte, c’est la plus belle collection de stalactites, stalagmites, des coulées et des formations décoratives que l’on découvre. 

La grotte d’Aranui occupe une place très spéciale dans le cœur des habitants car elle est liée à beaucoup de mythes et de légendes maories.

Nous terminons avec Glowworm Cave. C’est la plus connue pour sa population de vers luisants et la seule où les photos sont interdites (ils font une sorte de montage qu’ils vendent ensuite à la sortie)! On y descend par des escaliers puis on prend une barque dirigée par notre guide qui nous amène directement sous les voûtes recouvertes vers luisants.

Après réflexion, on décide de réserver le lendemain pour faire un nouveau tour dans une cave mais en rafting cette fois-ci (on ne vient qu’une fois hein!!!)

Nouvelle nuit à Waitomo mais changement de free camp : nous testons Mangaokewa Scenic Reserve.

Jour 11 – Waitomo – Rotorua

Direction The Legendary Black Water Rafting Co. pour faire le parcours Black Labyrinth et l’expérience commence dès l’enfilage de la combinaison, des chaussettes, des bottes, de veste et bien sûr du casque (qui est, avouons le, très utile)!

Un premier test de saut avec la bouée dans une rivière et c’est parti pour 3 heures intenses… On commence avec un côté spéléo… et on enchaîne avec la rivière souterraine sur nos tubes en caoutchouc en admirant les vers luisants. Petit aspect fun en plus : le saut dans deux cascades (dos à la chute bien sûr!). C’est magique…
Et il ne faut pas oublier la récompense : une douche chaude et de la soupe chaude avec un bagel.

Pas possible d’emmener téléphone ou Go pro… ce sont nos deux guides qui prennent les photos (et les vendent à la fin bien sûr!). On ne le fera qu’une fois alors on décide d’acheter les photos pour immortaliser ce moment (arf 30$ quand même!)

Après cette expérience très “sport”, on reprend la route direction l’étape suivante : Rotorua! Le free camp se trouve dans le centre-ville et est pris d’assaut mais on peut se garer sur les places à côté sans avoir de soucis.

Jour 12 – Rotorua

Notre journée commence par la visite du parc Wai-O-Tapu Thermal WonderlandSculpté à partir de l’activité volcanique et des milliers d’années dans la fabrication, la zone est considérée comme l’attraction géothermique la plus colorée et la plus diversifiée de Nouvelle-Zélande. On découvre ainsi des paysages naturels uniques en leur genre.

Parce que l’on commence à être à court de linge propre … direction ensuite la laverie de Rotorua. Le temps pour nous de sélectionner notre “expérience maori” : ce sera Tamaki Maori Village.

Les bureaux de Tamaki sont en centre ville : il faut donc prendre un bus pour se rendre dans le “village”… ou appelons plutôt ça une reconstitution! Le concept fait très “parc d’attraction”! 
Dans le car, il faut choisir un “chef” qui va être notre représentant face à la tribu qui nous accueille! Passé la cérémonie d’accueil, nous passons d’atelier en atelier pour découvrir les jeux, le fameux haka, les danses ou encore le tatouage… On nous présente ensuite la nourriture cuite aux “pierres chaudes” : le fameux hangi meal. Le temps que le buffet soit dressé, on assiste à un spectacle avec danse et chant! Nous dînons et il est ensuite l’heure de reprendre le car… Tout est millimétré, chronométré et donc pas vraiment de place pour la spontanéité ou le naturel. On sent que la machine est bien rodée. Mention spéciale pour notre chauffeur qui a joué les crooners sur la route pour mettre l’ambiance au retour! Le bon point, c’est la découverte des chants et des danses avec le fameux haka!

Jour 13 – Rotorua – Taupo

Bye bye Rotorua (et son odeur d’œuf pourri), il est déjà l’heure de reprendre la route direction Taupo. Nous faisons un arrêt par les Mud Pool qui sont sur la route au niveau de Wai-O-Tapu. Autant dire qu’on ne se fera pas un bain de boue ici vue la chaleur et l’odeur…

Nous passons par les chutes de Haka Falls!  Le nom Huka signifie en Maori “mousse”, du fait que les chutes d’eau et les rapides forment de l’écume. Huka Falls est un ensemble de chutes d’eau sur la rivière Waikato qui draine le lac Taupo. Plusieurs centaines de mètres en amont des Huka Falls, la rivière Waikato se réduit d’environ 100 mètres de diamètre dans un canyon de granite à seulement 15 mètres de haut. En haut de ses chutes il y a une série de petites chutes d’eau qui tombe sur plus de 8 mètres. Les plus impressionnantes sont de 11 mètres.

Nous arrivons au bord du lac Taupo sous un ciel gris et pluvieux : la météo n’est décidément pas de notre côté. C’est l’heure de rencontrer une “copine Fitbit” (Petit clin d’œil au groupe Les Fitbit Barjots ;-)), une française installée depuis une dizaine d’année ici. L’occasion de discuter du fameux Tongariro Alpine Crossing… et au vue de la météo, cette super randonnée que nous devions faire le lendemain semble compromise!

Nous dormons au bord du lac au free camp “Taupo Marina” avec wifi gratuit de la ville.

Jour 14 – Taupo  – Waikanae

Il a beau faire grand soleil, nous nous résignons à abandonner le Tongariro Alpine Crossing en raison de l’annonce de vent et décidons de prendre directement la route pour Wellington!
La route est longue mais belle et les paysages sont très diversifiés. Nous décidons de nous arrêter  pour la nuit avant Wellington dans le petit village de Waikanae pour une nuit en bord de mer. Nous nous arrêtons au free camp “Field Way Carpark”.

Jour 15 – Waikanae – Wellington – Red Rocks

Nous reprenons la route pour découvrir la ville de Wellington. 
La ville nous donne une meilleure impression que Auckland! Une ville tranquille en bord de mer et en même temps pleine de vie et d’activité.

Nous commençons par un arrêt à “Old St Paul’s” : une cathédrale de bois. On continue avec un point de vue global de la ville au Mont Victoria et allons ensuite manger au Babylon Cafe. Nous prenons le Cable Car (14$ aller retour pour 2) pour aller visiter le Botanic Garden (entre nous, passez votre chemin, le jardin ne vaut pas le détour).
La réservation de ferry pour le lendemain faite (235$ avec Bluebridge), nous reprenons la route pour nous rendre à notre free camp “Owhiro Bay” et faire la marche qui se trouve juste à côté : les “Red Rocks”. Nous faisons notre première rencontre avec des lions de mer ;-).

Jour 16 –  Red Rocks –  Wellington => Ferry…

Notre ferry n’étant qu’à 13h45, nous nous rendons en centre ville pour visiter le musée Te Papa et son exposition sur les maoris. Le parking est payant mais le musée en lui même est gratuit alors cela équilibre. Le musée vaut le détour!
C’est l’heure de quitter l’île du Nord : direction le ferry…


Une page se tourne mais on se retrouve pour l’épisode 3 : l’île du Sud!

2 Comments

  1. Morin Véronique

    5 novembre 2017 at 11 h 20 min

    de toute beauté vos photos des endroits merveilleux bravo mes enfants bonne suite !!!!! mam

    Reply
  2. Milie

    4 novembre 2017 at 12 h 20 min

    Comme tjs j’adore! Par contre les photos avec des araignées bizarrement j’aime moins! Lol

    Reply

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com