Au programme ? La côte… et ses plage avant de rentrer dans les terres.Les free-camp étant inexistant dans le coin… nous nous rendons à Patonga et son camping ($45) pour une nuit. L’occasion de découvrir de nouveaux coins sublimes !

En passant par la côte, il ne faut pas louper le RDV de 15h30 avec les pélicans ! Le “Pelican Feeding” se déroule chaque jour sur le front de mer de The Entrance. Tout a commencé il y a plus de 20 ans avec le personnel de la poissonnerie locale qui nourrissait tous les jours des pélicans avec les déchets de leur commerce. En 1996, le Conseil a construit la plate-forme appelée Pelican Plaza. Avec une équipe de bénévoles, ils nourrissent les pélicans de poisson frais 365 jours par an. C’est devenu le RDV et l’attraction locale. Arrivés sur les lieux environ 20min avant, on sait déjà que les pélicans attendent quelque chose car ils sont tous regroupés et attendent (pas forcément calmement..) le poisson.

Direction ensuite la côte à Narraben. Nous nous pausons 2 nuits au NRMA Holidays Park Sydney Lakeside ($48/nuit). Après cette pause farniente (et brainstorming “aménagement intérieur”), nous  reprenons la route et longeons le bord de mer de Narrabeen à la pointe de Palm Beach… où se trouve le fameux Barrenjoey Lighthouse.
Situé à 91m au dessus du niveau de la mer, le phare peut être atteint par deux chemins (l’un de 400m avec des escaliers et l’autre de 800m qui serpente jusqu’au sommet !). La vue d’en haut offre un quasi 360° exceptionnel. Pour y monter, nous commençons par la pente “douce” et redescendons par les escaliers.  A savoir que le seul parking à proximité est payant ($6/heure)… et que bien sûr la promenade met environ 1h15 (ok… quand c’est nous, il y en a pour 1h45…).

Après cette promenade, direction la pause déjeuner : ce sera fish & chips à Palm Beach. Ayant trop longtemps hésité avant de se décider : le temps s’est gâté, du coup… pas de baignade à Palm Beach.

Nous redescendons la côte en suivant le bord de mer et les différents lookout. Nous passons par : Palm Beach, Whale Beach, Avalon Beach, Bilgola Beach… où nous tentons une pause baignade (enfin Julien…). La pluie ayant décidé de nous suivre… Nous décidons finalement de reprendre la route direction un free-camp qui se trouve quand même à 1h30. Au revoir la côte, à nous les Blue Mountains….

 

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com