Ne pouvant passer par la gravel road… nous voici reparti pour 300km en contournant par les grandes routes pour rejoindre notre premier arrêt : Henbury Meteorites Conservation Reserve. 

Soyons franc : nous n’y avons trouvé aucun intérêt ! Entre la chaleur et les mouches… marcher 15 min pour voir un simple trou est quelque peu décevant…

L’étape du lendemain est Palm Valley dont l’accès est possible uniquement en 4×4. C’est l’heure de la séparation du convoi jusqu’au lendemain soir…Le van ne pouvant suivre sur les gravels road, nous fixons un point de RDV au lendemain soir avec Emmanuelle et Dylan sur un free camp. La team Pajero reprend la route direction Palm Valley en passant par le Owen Springs Reserve : 50km de gravel road avec franchissement de lit de rivière et autres chemins de terre et de sable…

Palm Valley se trouve dans le Finke Gorge National Park à 140km d’Alice Springs. Il faut compter 22 km de gravel road et c’est plutôt costaud ! Julien est sur un petit nuage même si certains passages laissent douter de la possibilité de passer… « Walid Le bolide » (surnom de notre Pajero) passe tous les obstacles sans soucis ! La particularité de la Palm Valley, c’est la présence d’une espèce de palmier-choux rouge : le Red cabbage palm, qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde. Nous n’en verrons que très peu, peut-être pas la bonne saison ! En 1967, les gorges ont été déclarées National Park justement pour protéger ces palmiers qui survivent dans cette région depuis plus de 10 000 ans.

Après la récupération de nos amis en van et une énième nuit sur un free camp au milieu de rien (avec rien) du nom de Gravel Pit, direction Redbank Gorge !

Redbank Gorge (Rwetyepme : prononcé « Roo Chip Ma’) est une superbe gorge à 156km à l’ouest d’Alice Springs dans le West MacDonnell Ranges. Il suffit de marcher sur environ 1km en longeant le lit de la rivière asséchée pour trouver une petite plage nichée au pied du Mt Sonder avec un bassin permanent au pied de la gorge. On ne pouvait pas passer à côté d’une baignade dans les eaux profondes et froides par endroit (un peu quand même !) de ce lieu sublime perdu en plein désert. Le lieu est magique ! Ne partez pas sans votre trèfle à 4 feuilles qui poussent partout.

Il est l’heure de rejoindre Alice Springs…centre de l’outback. La traduction de Alice Springs est « les sources d’Alice » pourtant la ville n’a rien de bucolique. Elle est moderne et quadrillée à l’américaine. Les Aborigènes de la tribu Arrernte sont les propriétaires originels des lieux. Il s’agit de la seule grande ville située à proximité du parc national d’Uluru-Kata Tjuta (470km). La ville a connu une forte croissance durant le 20ème siècle avec le développement du tourisme. Elle reste le point de passage obligatoire pour explorer le centre de l’Australie mais a souffert de l’ouverture d’un aéroport au niveau de Yulara, à proximité de Uluru. De nombreux lieux (hôtel, restaurant…) ferment les uns après les autres. La ville se résume à une poignée de rues commerçantes. On constate bien le côté « ville-étape » que l’on quitte vite une fois le tour du Red Centre effectué.

Nous profitons de ce passage pour découvrir les reptiles que nous n’avons pas encore croisés (heureusement pour certains) au Alice Springs Reptiles Center ($16.50/personne). Ici, bienvenue au paradis des reptiles ! Toutes les espèces vivantes dans le Red Centre sont présentes : varans Perenti, lézards, pythons et autres serpents mais aussi l’espèce emblématique de la région : le Thorny Devils (un lézard couvert de piquants). On en profite aussi pour dire bonjour à la mascotte du parc : Terry, un immense crocodile des mers de 3,30m ! Le parc propose aussi un spectacle qui nous permet de découvrir et toucher 3 espèces : le Olive Python et sa superbe couleur, le Blue Toungue Skink avec sa langue d’un bleu vif et le Bearded Dragons.

Après une douche généreusement offerte par les gérants de la piscine municipale, direction le centre-ville pour une dernière soirée en ville au Uncles Tavern ($15 le cocktail et $20-30 le plat généreux, le dimanche $5 les spiritueux et $5 le burger, $10 la pizza). C’est l’heure pour nous de quitter la « Desert Team ». Nos chemins se séparent ici après 15 jours de road trip ensemble… Le reste du groupe poursuit sa route vers Darwin alors que de notre côté, nous redescendons direction Port Augusta afin de passer faire un coucou à la courageuse « Sundrop Tomatoes Team » et faire une pause avant d’attaquer la fameuse route de Nullarbor en direction de Perth…

1 Comment

  1. Morin Véronique

    8 mai 2018 at 15 h 57 min

    Maman et moi avons poussé des cris car on adore !!!!! les serpents !!! bon vos photos sont super !! gros bisous et revenez nous vite !!!!

    Reply

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com