2400 kms avec des cascades, des bains chauds et des eaux turquoises…

Le road-trip reprend, direction l’Etat qui nous a vu arriver il y a déjà 9 mois : le Queensland ! La route est longue mais il y a de belles choses à voir sur ces 2 400 kms…

Katherine
Nous revoici dans cette petite ville, l’occasion de refaire un plongeon dans les Hot Springs… avant de partir vers l’inconnu !

 

Mataranka
On nous avait vanté l’eau chaude limpide et turquoise de Mataranka… et on ne nous avait pas menti !

Le petit village de Mataranka est connue pour ses sources thermales. Mataranka est connu des australiens pour être la capitale du « Never Never » (comprendre : la capitale du nulle part). Ce lieu est le cadre du célèbre roman autobiographique de Jeannie Gunn intitulé : “We of the Never Never”. Ce livre raconte la vie de deux immigrants de la 1ère heure, Jeannie Gunn et son mari Aeneas Gunn à Elsey Station, une ferme éloignée et isolée de l’Australie au tout début du XXème siècle.

Perdue au milieu du Northern Territory, à environ 100km au sud-est de Katherine Gorge, et on y passe forcément quand on prend la longue Stuart Highway : l’unique route qui relie le sud de l’Australie jusqu’au nord…

Nous commençons notre découverte à Bitter Springs : un long lagon turquoise d’environ 120 mètres. Le lieu est accessible depuis la ville par la Martin Road. Tôt le matin, l’endroit est agréable car il n’est pas encore envahit de touristes. Il est amusant de voir les australiens avec leur «noodle » (la frite en mousse de chez nous)… Les gens s’installent dessus, se laissent porter par le courant… sortent de l’eau et reprennent le chemin bétonné pour rejoindre le point de départ … puis ils recommencent…Vers 11h30, la foule commence à arriver et nous décidons de quitter les lieux pour aller déjeuner dans le Elsey National Park puis direction Mataranka Thermal Pool.

Contrairement à Bitter Springs, la Thermal Pool est uniquement accessible traversant le camping installé ici (le Mataranka Homestead Resort)… cela présage plus de monde !
Ce que la brochure nous vend : un bassin naturel, niché au cœur d’une forêt de palmiers avec une eau d’une couleur turquoise presque irréelle et une température idyllique de 34°celsius. La réalité : l’eau du ruisseau a une couleur magnifique et elle est chaude mais les bords du bassin sont aménagés (plus trop naturel bien que joli) et l’après-midi : bienvenue dans une piscine municipale avec une concentration maximum de gens au mètre carré. Nous ne prendrons même pas de photos… Et l’attraction du jour : un superbe petit serpent jaune et blanc qui cherchait sa place dans les feuilles d’un palmier au bord de la piscine ! Tout le monde s’approchait pour l’observer sauf par moment où on se demandait s’il n’allait pas tombé… dans l’eau !! 
Au Mataranka Homestead Resort se trouve la réplique de la Elsey Station reconstituée en 1981 pour l’adaptation du livre de Jeannie Gunn au cinéma. Le cimetière d’Elsey, à 21km au sud de la ville, est devenu une véritable attraction car la plupart des personnages du livre y reposent.

 

Daly Waters
Avant de partir vers l’Est… on ne pouvait pas passer sans s’arrêter dans ce célèbre pub. Il se trouve à 600 km au sud de Darwin et à 900 km au nord d’Alice Springs.
Véritable pub au beau milieu de l’Outback, le Daly Waters Pub est un pub coloré, recouvert de tôle ondulée, drapé de bougainvilliers (magnifique fleurs roses) et bourré de décennies de souvenirs. Le Daly Waters Pub a été construit vers 1930 et est rapidement devenu un point d’arrêt important pour les éleveurs et leurs vastes troupeaux de bétail. Il a ensuite été le point de chute des passagers arrivant sur la nouvelle compagnie aérienne Qantas en 1934 et a été la première piste et aéroport international en Australie.

Pour l’anecdote : le Daly Waters Pub détient un permis d’alcool qui a été en utilisation continue depuis 1938.
Nous décidons donc de prendre une bière, faire un billard et ensuite manger dans ce lieu chargé d’histoire. Au menu, un beef burger pour Julien et un Barra burger pour Eglantine : un burger de barramundi (poisson local). On ne pouvait pas repartir d’ici sans respecter la tradition : laisser un souvenir de notre passage comme beaucoup avant nous… Les gens laissent toutes sortes de choses : carte de visite, permis, carte d’identité, drapeau, T-shirts, tongs, slips, soutien-gorge…
Du coup, nous avons joué le jeu et le soutien-gorge d’Eglantine a donc rejoint les nombreux autres…

Pour la petite histoire :
« We’re often asked how people started leaving behind their mark. As far as we can tell, it all started in the 80’s with a drinking bet between a coach driver and his female passengers. But it’s not just bras our pub is draped in. The walls are lined with all sorts of treasures from people that just want to leave a part of themselves here. But seriously, who packs an Irish hurling stick in their luggage? An Irishman ».
« On nous demande souvent comment les gens ont commencé à laisser leur marque. Autant que nous puissions le dire, tout a commencé dans les années 80 avec un pot-de-vin entre un chauffeur d’autocar et ses passagères. Mais ce n’est pas seulement des soutiens-gorge, notre pub est drapé. Les murs sont bordés de toutes sortes de trésors de gens qui veulent juste laisser une partie d’eux-mêmes ici. Mais sérieusement, qui emballe un bâtonnet irlandais dans leurs bagages? Un Irlandais»

 

Lawn Hill
C’est l’heure de retrouver le Queensland (QLD) et après des kilomètres de béton, nous retrouvons notre chère gravel road pour rejoindre Lawn Hill. Au recensement australien de 2011, Lawn Hill a enregistré une population de 381 (pour dire à quel point c’est perdu !).
Nous comptions passer la nuit dans le camping à côté des falls mais malheureusement pour nous, ce dernier est pris d’assaut. Nous ne nous attendions pas à autant de touristes dans un lieu aussi reculé mais en arrivant devant les eaux émeraude et les falls dans la gorge, on comprend !

Un plongeon et nous repartons sur notre gravel road…

 

Millstream Falls National Park
Avant Atherton, il y a beaucoup de parcs avec des cascades. Nous nous arrêtons à Big Millstream Falls.
Plongeant sur le bord d’une coulée de lave de basalte colonnaire, Big Millstream Falls est réputée être la plus grande chute d’eau en Australie. Une courte piste (680 mètres) mène à une plateforme face aux chutes.

 

Mount Hypipamee National Park

Nous arrivons dans la zone tropicale et découvrons donc les fameux panneaux « Attention cassowaries ». Les casoars peuvent être vus dans la nature dans et autour des forêts tropicales et des palmeraies côtières du nord du Queensland et parfois même dans les plantations de canne et de bananier. Ils peuvent être vus à tout moment de la journée, mais ils sont le plus souvent rencontrés sur les routes et les pistes de randonnées tôt le matin et en fin d’après-midi, cherchant généralement à s’abriter dans la forêt pour éviter le coup de soleil !! Nous les avions découvert au Lone Pine Sanctuary de Brisbane mais n’en avons jamais rencontré en liberté…. Et ce ne sera pas pour aujourd’hui !

Situé sur le plateau sud d’Evelyn, dans la chaîne de Hugh Nelson, le Mount Hypipamee National Park est centré autour d’un tuyau volcanique, qui aurait été créé par une énorme explosion de gaz… Nous allons donc découvrir ce « tuyau » en prenant la Crater Track. Une plate-forme à la fin d’une piste de 400 m à travers la forêt tropicale offre une vue ininterrompue du cratère restant.
Le cratère a près de 70 m de diamètre et des parois de granite (la roche de surface à travers laquelle le gaz a explosé). Cinquante-huit mètres au-dessous de nous : un lac de plus de 70 m de profondeur, recouvert d’une couche verte d’algues natives.

Il a été découvert par hasard en 1879, lorsqu’une équipe d’expédition est tombé dedans. Le convoi se dirigeait vers la rivière Mulgrave lors d’une expédition de prospection d’or de cinq mois. Le parc national a été créé en 1908.
Direction ensuite un autre sentier pour aller admirer Dîner Falls. Il est possible de se baigner ici mais ce ne sera pas notre cas en raison de la météo… La température ici (environ 24 degrés) n’est pas la même qu’à Darwin !

Direction maintenant Atherton pour un retour à la civilisation…

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com