Forêts tropicales et découverte de nouveaux fruits. Tropicale Australie !

Magnifique et dense, la Daintree Forest regorge d’espèces végétales et animales rares et uniques à l’Australie. La nature y a été préservée et il paraîtrait même que c’est l’une des forêts les plus vieilles au monde (plus de 110 millions d’années !). Cela lui vaut d’être classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Avec environ 1 200 km2, la Daintree est la plus grande zone continue de forêt tropicale en Australie. Le long de la côte nord de la Daintree River, la forêt tropicale pousse droit vers le bord de la mer. La forêt humide de Daintree contient 3 % des espèces australiennes de grenouilles, de reptiles et de marsupiaux, et 90 % des espèces de chauves-souris et de papillons d’Australie. 7 % des espèces d’oiseaux du pays peuvent être trouvées dans cette région. Il y a également plus de 12 000 espèces d’insectes dans la forêt tropicale. Toute cette diversité est contenue dans une zone qui représente 0,1 % de la surface de l’Australie.

Nous attaquons donc par Mossman Gorge qui se situe dans la partie Sud du parc national de Daintree, à l’extrême Nord du Queensland, à 80 kilomètres au nord de la ville de Cairns. Les aborigènes Kuku Yalanji (Goo-goo Ya-lan-gee) occupent cette zone depuis des milliers d’années. Ils sont reconnus comme les propriétaires traditionnels de cette région. Mossman Gorge a été déclarée partie du parc national de Daintree en 1967.

Le point de départ de toutes les randonnées se fait à partir du Mossman Gorge Centre (parking) hors il n’y a pas de sentier pédestre ou d’accès piéton du parking à la gorge. La route menant à la gorge est indiquée comme étroite et dangereuse. La raison est simple : le centre a mis en place un système de navette partant du centre à la gorge (2kms) que l’on peut emprunter moyennant $9.80/personne.

Malgré les mises en garde, hors de question pour nous de rentrer dans le jeu commercial et de payer $20 alors que nous pouvons marcher ! Nous décidons de faire les 2 kilomètres et au final, la route est très praticable !

Il existe plusieurs marches, nous optons pour le grand tour qui regroupe donc toutes les randonnées :

  • Baral Marrjanga—270 m
  • Rex Creek bridge—460 m
  • Rainforest Circuit Track—2.4 km (boucle)
  • Lower river track—300 m

Le chemin commence par deux sections de promenade surélevée qui traversent la canopée. Nous rejoignons ensuite le pont suspendu (le Rex Creek Bridge) pour attaquer la boucle dans la forêt profonde ! Ne surtout pas louper la petite rivière et son eau transparente. Au retour, nous prenons la Lower River Track au retour vers le parking. Cette piste serpente le long de la rivière Mossman avant de rejoindre le parking. Plusieurs petits belvédères le long de la piste offrent de bons points de vue . Ouvrez bien les yeux, il y a des poissons mais aussi des tortues…

Nous avons guetté pour essayer de voir le célèbre python vert en haut des arbres (mais sans succès).

Nous poursuivons notre route direction Cap Tribulation. Bienvenue sur des routes sinueuses et verdoyantes. Sur toute la route, nous voyons beaucoup de panneaux « Attention Cassowaries »… Nous avons juste aperçu, très rapidement, sur le bord d’une route, un Cassowary et son petit. Il faut savoir que le Cassowary est le seul animal le plus proche génétiquement du dinosaure. Les couleurs bleu et rouge vif qui le caractérisent ne sont acquises qu’une fois à l’age adulte. 

Pas de free-camp dans le coin et oh surprise, plus de place dans les campings…. Le PK’s Jungle village finit par nous trouver une place…dans l’herbe devant leur entrée ! Comme il commence à faire nuit et qu’il pleut : on ne fera pas les difficiles !

Le lendemain matin, nous commençons la journée avec la boucle de Dubuji boardwalk. Une marche d’environ 2kms dans la forêt et la mangrove et qui se termine sur la plage.

Nous nous rendons ensuite Kulki point. Une courte marche mène à un beau lookout.
Cap Tribulation en quelques mots c’est : une magnifique plage de sable blanc bordée par la mangrove. L’endroit est idyllique, paradisiaque, et nous sommes comme seul au bout du monde (entre deux cars « arrivage de touristes » ah ah). Julien se laisse même tenté par une baignade dans les eaux cristallines qui lui tendent les bras. Avec prudence bien sûr car nous sommes toujours dans une zone « crocodiles de mer » ainsi que des méduses qui peuvent vous faire très mal si elles vous piquent. A l’entrée de chaque plage se trouvent des panneaux « Warning » et une bouteille de vinaigre.

Nous terminons notre découverte de Cap Tribulation avec une expérience : un Exotic Fruit Tasting ($30/personne). Au programme : faire travailler nos sens avec la vue, le goût, le toucher et l’odorat !

L’idée est de découvrir des fruits exotiques qui poussent ici au cœur même de Cap Tribulation. Nous voici parti pour un tour du monde des fruits tropicaux et exotiques avec les explications de notre dynamique hôtesse. Nous testons ainsi 11 fruits : de la sapote crémeuse au mamey, en passant par des breadfruit au four (sortes de frites de fruit). Comme nous l’explique notre guide, la ferme nichée au sein de cap Tribulation (bordé par la forêt tropicale Daintree et la grande barrière de corail) constitue un environnement idéal pour cultiver un assortiment de fruits tropicaux.

Pendant 90 minutes, nous découvrons les origines, les usages, les anecdotes et les faits intéressants sur les fruits exotiques. Nous terminons par une visite dans les arbres de la propriété. Clairement : nous avons adoré (et pris des notes pour retenir ce que nous aimons… ou non !).

De quoi clôturer Cap Tribulation sur une note gourmande 😉 car nous devons désormais débuter la route vers le Sud…

Please follow and like us:
error

1 Comment

  1. Cathy Kuepfer-Jacquemin

    21 août 2018 at 10 h 44 min

    Magnifique !

    Reply

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

error: Content is protected !!