Entre Cairns et Townsville ? Une superbe plage, des cascades, des gorges, des tortues, et même un château !

Behana gorge

Notre premier arrêt se trouve à environ 30 minutes de route au sud de Cairns et n’est pas très connu. Rarement visité par les touristes, la marche de 45 minutes (3km2 aller) pour atteindre la falls est assez rude pour les jambes… Bienvenue dans les montagnes russes ah ah. Mais nous ne nous laissons pas décourager et sommes finalement récompensés par la vue sur les bassins d’eau turquoise et une cascade magnifique qui se jette dans une gorge de granit profonde.

La gorge se trouve sur le bassin hydrographique du Conseil régional de Cairns qui alimente en eau douce la ville et les alentours. Le sentier part de la station et longe sur un bout de chemin le conduit d’eau.

La baignade à l’arrivée est la récompense… jusqu’à mettre les pieds dans l’eau et comprendre qu’elle est encore plus froide que sur la Gibb. Julien est courageux et va se baigner mais pas Eglantine qui s’arrêtera avec l’eau à la taille.

 

Babinda Boulders

La région de Boulders doit son nom à une série d’énormes rochers de granit trouvés le long du ruisseau Babinda. Le site de The Boulders est une aire de pique-nique et de baignade très prisée dans la forêt tropicale au pied de Bartle Frere (Chooreechillum), à 1622m, la plus haute montagne du Queensland.

Avec une pluviométrie annuelle extrêmement élevée (4614mm par an), le déferlement d’eau dans le ruisseau qui serpente entre les rochers ajoute à la beauté sauvage du lieu. Le lieu se divise entre une marche avec des lookouts et une crique entourée d’une forêt tropicale luxuriante avec une quantité d’arbres, de fougères, de champignons, de mousse et de lichen.

Après un coup d’œil au bassin de « baignade » et un trempage de pied (oui elle est froide)… nous décidons d’aller sillonner la piste de marche qui mène à la zone d’observation de la Devil Pool en aval du bassin… Nous réalisons bien que nous sommes de retour dans le Queensland : nous retrouvons les chemins bétonnés, bien entretenus et bien délimités !

La légende de la Devil pool (la piscine du diable) :

La région est très importante pour les autochtones locaux. Selon la légende, une belle fille nommée Oolana, du peuple Yidinji, a épousé un aîné respecté de sa tribu nommé Waroonoo. Peu de temps après leur union, une autre tribu s’est installée dans la région et un beau jeune homme est entré dans sa vie. Il s’appelait Dyga et le couple est vite tombé amoureux. Réalisant le crime adultère qu’ils commettaient, les jeunes amoureux ont échappé à leurs tribus et se sont enfuis dans les vallées. Les anciens les ont capturés, mais Oolana s’est libérée de ses ravisseurs et s’est jetée dans les eaux calmes de l’actuelle Babinda Boulders, appelant Dyga à la suivre. Alors que Dyga sautait dans les eaux, les cris angoissés pour son amant transformaient les eaux calmes en un torrent tumultueux et la terre tremblait de douleur dispersant d’énormes rochers autour du ruisseau et Oolana a disparu parmi eux.

 

Josephine falls

Les chutes sont situées au pied de la face Sud du mont Bartle Frere dans le parc national de Wooroonooran. Elles descendent du plateau Atherton à une altitude de 192 mètres (630 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Josephine Creek est un petit ruisseau calme mais après avoir parcouru les 7,5 kilomètres jusqu’aux rochers de granit de Joséphine Falls, cela devient un torrent.

La marche n’est pas longue : 1,2 kilomètre à travers une forêt tropicale luxuriante classée au patrimoine mondial. Les plateformes d’observation et les bassins se succèdent mais il faut faire attention. Les panneaux ici sont très clairs : il faut rester dans les zones autorisées de baignades car il y a eu des blessés graves et des décès… D’ailleurs, des pénalités s’appliquent si vous êtes surpris au mauvais endroit.

 

Mamu skywalk

Deux sites proposent un tarif réduit en groupant les entrées : Mamu Tropical Skywalk et Paronnela Park ($64/personne pour les deux parcs au lieu de $70).  Nous attaquons par Mamu Tropical Skywalk. Le site se trouve ​​dans le parc national de Wooroonoon, à seulement 15 minutes d’Innisfail. Cette attraction a été construite en acier galvanisé durable non peint et en plastique recyclé.

La passerelle Mamu Rainforest Canopy Walkway est une promenade à travers la canopée de la forêt tropicale classé au patrimoine mondial. Avec une passerelle surélevée de 350 mètres à travers la canopée, une tour d’observation de 37 mètres et environ 1.2kms de sentiers de randonnée, cette attraction permet de voir de belle chose.

Certes la vue est belle mais nous considérons que cela ne vaut pas ce prix. Ayant déjà fait ce genre de marche gratuitement, nous avons du mal à savoir comment ils justifient le prix. Peut-être avec l’audio guide qu’ils vous fournissent au début … ou encore les panneaux qui racontent le réseau complexe de la vie dans la forêt tropicale et la riche culture et l’histoire de la région. Vous l’aurez compris : trop cher pour ce que c’est !

 

Millaa Millaa Falls

La chute d’eau est à environ 35 min en voiture de Mamu Skywalk. Nous avons hésité à faire l’aller retour car ce n’était pas du tout sur notre route mais la renommée du lieu était telle que nous ne voulions pas passer à côté.

«Millaa Millaa» est une expression autochtone MaMu faisant référence à la vigne de la forêt tropicale Elaeagnus Triflora dont le fruit apparaît de mai à février. Il faut le dire : avec une hauteur de 18,3 mètres et une piscine propice à la baignade à leur base, la destination est clairement populaire ! Les photos parlent d’elle même…

 

Paronella Park

La deuxième activité du combo : le parc Paronella.

Pour la « petite » histoire : le parc a été construit dans les années 1930 par José Paronella, un immigrant espagnol. José Paronella est arrivé à Innisfail, dans le Queensland, en Australie, en 1913, après avoir quitté son pays natal, la Catalogne, dans le nord de l’Espagne. Paronella a travaillé dur pendant 11 ans, créant sa richesse en achetant, améliorant et en vendant des fermes de canne à sucre. En parcourant la belle campagne, il découvre une forêt vierge le long des spectaculaires chutes de Mena Creek – l’endroit idéal pour son rêve.

Un an plus tard, il est de retour en Australie et, en 1929, il avait acheté le lieu de ses rêves.

Inspiré par les souvenirs d’enfance des châteaux catalans, José Paronella et ses ouvriers se sont mis au travail pour concevoir un espace de divertissement. Plus de 7000 arbres ont été plantés autour de la maison et du château des Paronellas, y compris une avenue de Kauris qui maintenant ressemble à des tours de cathédrale dans une forêt sacrée.

José Paronella est mort en 1948. En 1979, un incendie a ravagé le château, ne laissant que les murs et la tourelle. En 1986, le cyclone Winifred a encore une fois testé l’endurance du parc. Le parc a changé de propriétaire à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’en 1993, il soit acheté par les propriétaires actuels (Mark et Judy Evans). Avec l’aide de la famille Paronella, l’histoire de Paronella a été écrite (“The Spanish Dreamer” de Dena Leighton, disponible dans la boutique Paronella Park). Le cyclone Larry en 2006 a ajouté un autre chapitre de l’endurance à l’histoire, et le rêve a continué une fois de plus puisque le parc est toujours ouvert ! Paronella Park est éco-certifié et inscrit au patrimoine.

Il est agréable de se promener dans les allées, d’observer les poissons et les tortues ainsi que la cascade. Nous profitons de la nuit de camping inclue dans le combo (pensez à réserver en amont car le lieu est très touristique et les places sont limitées) pour profiter de la visite du parc et son spectacle de nuit. Le parc est réputé pour son spectacle son et lumière sur les vestiges du château… On nous donne une lampe de poche et c’est parti pour un tour dans le parc. Honnêtement, nous avons eu l’impression que notre guide meublait en attendant l’heure du spectacle. De nuit avec une petite lampe torche, on ne se rend pas compte de la beauté du lieu… Vient enfin l’heure du show : pas de jeux de lumières pour nous ! Le parc expérimente un nouveau concept : une famille de 4 musiciens jouant de la musique classique ! Nous avons le droit à trois morceaux et c’est déjà fini ! Nous sommes clairement restés sur notre faim…

 

Mission beach

Notre gros coup de cœur !!!!

Mission Beach est une cité balnéaire paisible, située à mi-chemin entre Cairns et Townsville. Mission Beach  offre plus de 14 km de magnifiques plages de sable doré bordée de palmiers. Le lieu regroupe deux trésors inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la Grande Barrière de Corail et les Tropiques humides du Queensland.

Nous profitons de la plage et de son eau chaude pour une session baignade et repos.

 

Wallaman Falls

Après notre baignade et notre pause déjeuner,  nous reprenons la (longue) route direction le camping de Wallaman Falls (environ $11/nuit pour 2). Attention, il faut réserver et payer à l’avance soit sur internet, en offices spécialisées ou par téléphone. Bonjour la bonne route de montagne avec ses virages et attention aux vaches qui circulent également en toute liberté sur la route. Ouvrez les yeux : il y a pas mal de petits bandicoots curieux dans le coin…

Les Wallaman Falls se situent dans le Parc National de Girringun. Les chutes de Wallaman sont situées dans les tropiques humides inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. La chute principale est impressionnante : 268 mètres (879 pieds), ce qui en fait la plus haute chute d’eau du pays. La piscine au bas de la cascade a 20 mètres de profondeur. Vertigineux !

 

Paluma NP : Jourama Falls

Toujours en descendant… voici une nouvelle Falls. Les propriétaires traditionnels du parc national de Paluma Range sont les autochtones Nywaigi. Le nom traditionnel du Paluma Range est Munan Gumburu, ce qui signifie «montagne brumeuse».

Le site est bien aménagé et nous profitons donc des infrastructures (table, BBQ, eau, toilette) pour une pause déjeuner avant d’attaquer la randonnée menant aux chutes.

La marche en soit est très sympa. 1,5 km à travers des bois.. Nous profitons de la vue sur les chutes et la forêt depuis deux belvédères le long de la piste de randonnée.

Il est l’heure de reprendre la route pour se rendre au plus près de notre destination du lendemain : Townsville  (à retrouver dans le prochain épisode) !

 

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com