Nous vous avions laissé à l’aéroport de Chiang Rai…

Arrivée à l’aéroport de Bangkok, chargés de nos bagages, nous réservons un GRAB pour rejoindre notre dernière étape. Nous trouvons un chauffeur qui se trouve être un taxi… s’en suit la course la plus courte de l’histoire de ce taxi : 200 mètres ! En effet, le taxi tente de nous faire payer 1000 Bahts de plus au prétexte que Ayutthaya se trouve à 45min de là. Il est toujours important de bien récapituler le tarif au début de la course pour éviter les mauvaises surprises. C’était bien tenté de sa part mais nous lui intimons de s’arrêter pour nous laisser descendre.

3 taxis plus tard et enfin un chauffeur décidé à nous emmener à notre destination sans surtaxe… nous voici en route. (Note : pensez à télécharger l’application GRAB qui vous permettra de comparer les prix proposés en direct par les taxi, tuktuk, et autres… et également de réserver comme Uber. Avec Grab, il n’est pas nécessaire d’entrer son numéro de carte bleue).

Vol Chiang Rai => Bangkok (4312 Bahts pour 2 avec 2 bagages en soutes > 15kgs) => Ayutthaya (728 Bahts de Grab).

Nous avons réservé 3 Nuits au Prom Tong Mansion (3 300 Bahts pour 3 nuits). Les avis sont unanimes sur Booking ou Tripadvisor et nous les rejoignons. Jeeda (la gérante) nous a accueillis chaleureusement. Elle possède un fort caractère et est assez directive mais c’est une vrai « maman » avec ses clients. Elle nous a été d’une grande aide pour toute la logistique (de la location d’un scooter avec sa sœur – 500 Bahts pour deux jours – au bus de retour pour Bangkok).

Fondée en 1350, Ayutthaya fut la capitale du Royaume de Siam et un port de commerce international prospère, jusqu’à ce qu’elle fût rasée par les birmans en 1767. Les ruines de l’ancienne ville forment aujourd’hui le parc historique d’Ayutthaya, un site archéologique comprenant des palais, des temples bouddhistes, des monastères et des statues.

Journée temples… Et pour faciliter les visites, nous achetons un pass à 220Bahts (Merci Jeeda !!) qui donne accès à 6 temples de la ville (normalement 50Bahts par temple )… Entre autre immanquable, il faut noter :

Le Wat Chaiwatthanaram situé à l’ouest extérieur : Situé de l’autre côté du fleuve, à l’ouest de l’île de la Cité, ce temple fut construit par le Roi Prasat Thong dans un style d’influence khmère avec un stupa principal et plusieurs stupas plus modestes le long de la galerie (Stupa : structure architecturale bouddhiste). A noter que tous les bouddhas ont été décapités par les Birmans lors de la prise d’Ayutthaya. Le Wat Chaiwatthanaram est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est possible de s’y rendre en bateau depuis le Palais Chankasem.

Le Wat Maheyong. Il tient plus des ruines que d’un temple comparé aux autres… Nous ne nous attardons pas et continuons notre visite…

Le Wat Phu Khao Thong situé au nord-ouest extérieur (tour blanche). Situé à 2 km au nord-est du Grand Palais, ce monastère fut construit en 1387 sous le règne du Roi Ramesuan.

 

Nous voici maintenant dans le centre avec le Wat Lokayasutharam : le bouddha couché qui fait partie des temples gratuits est beau et très touristique donc parfois difficile de prendre une belle photo. C’est le jeu du tourisme !! ;-).

Nous enchaînons ensuite avec le Wat Ratchaburana puis allons déjeuner dans une petite taverne juste en face. Au nord du Wat Phra Mahathat, se trouve le Wat Ratchaburana (50 bahts) temple de style Khmers composé d’un monastère.

Le Wat Phra Si Sanphet : célèbre pour ces trois imposants chedis (chedis : construction en forme de tour conique) alignés, symbole d’Ayutthaya. Il était à l’origine utilisé comme chapelle royale. 

Le Wat Phra Mahathat est un temple incontournable d’Ayutthaya. Le Wat Phra Mahathat est le plus ancien temple d’Ayutthaya. Il est connu pour sa tête de bouddha coincée dans un banian (arbre local). Là aussi, difficile de prendre une photo de la célèbre tête coincée dans les racines des arbres car la zone est très touristique.

Fin des visites pour la journée…qui a été riche en vieille pierre ! Un resto en bord de fleuve puis au dodo car il reste des temples à visiter le lendemain matin… Et un conseil, n’arrivez pas trop tard au restaurant à Ayutthaya sous peine de voir les serveurs fermer le restaurant alors que vous êtes en train de finir votre plat. Vous finirez le dessert seuls sur la terrasse du restaurant. Les couverts seront débarrassés le lendemain matin : pas de soucis !! 😉

Nous attaquons avec deux temples au Sud du fleuve mais ces derniers étant en travaux… la visite est rapide !

Direction donc un temple immense….  Le Wat Yai Chai Mongkhon (20 Bahts) : Ce monastère construit sous le règne du Roi U Thong se trouve au sud-est de la ville. Son grand chedi peut être aperçu à une grande distance. Magnifique avec tous ses bouddhas drapés d’orange. C’est le Roi Naresuan qui ordonna la construction de ce chedi pour célébrer sa victoire à dos d’éléphant sur les Birmans.

Le site est superbe ! Vous pouvez voir un bouddha allongé et également gravir les nombreuses marches du temple pour apprécier la vue mais à l’intérieur vous ne verrez pas grand chose : juste un trou dans lequel les touristes jettent leur pièces de monnaie pour faire un vœux. Nous allons déjeuner dans une petite brasserie en face de l’entrée mais nous restons sur notre faim…

Après toutes ces visites… nous profitons de la proposition de Jeeda : aller profiter de la piscine de sa sœur qui tient aussi une guesthouse à 700 m de chez elle. La fin de journée est dédiée à la détente avant le marathon du lendemain : prendre le bus (240 Bahts pour 2) direction Bangkok pour prendre un vol direction Phuket ☺ (2 855 Bahts pour 2 avec 2 bagages >15kgs).

Le lendemain matin, Jeeda est tellement au petit soin qu’elle nous emmène directement à la station de bus et nous offre un petit souvenir de Ayutthaya : un petit porte clé en bois en forme d’éléphant fabriqué par sa maman ! Merci Jeeda ! 😉

Ici s’achève notre périple intense et riche de culture dans le Nord de la Thaïlande…

Nous allons désormais se retrouver dans le Sud avec ses plages, ses eaux turquoises et sa faune diversifiée. Également, le farniente nous appellent ☺

La suite au prochain épisode…

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com